jeudi 8 mai 2008

Mai 2008 - Pour que la Tunisie ne souffre plus de son système d’information


Mai 2008 - Pour que la Tunisie ne souffre plus de son système d’information


Mai 68 – Mai 2008- Le 3 Mai : La Journée mondiale de la liberté de la presse. Autant de nostalgie de stations, de mémoire populaire, voir même d’émotions et de réflexions. Dans un document écrit à chaux paru en Juin 1968 , Edgar Morin prédit que ‘’Mai 68 sera un modèle pour les futures mutations de l’occident’’. Effectivement il fût même le prolongement de la révolution universelle de 1789 c’est une autre forme de prise de la Bastille. Les mots clés qui se répétaient sont : Société en crise, Malaise de société, Sorbonne, Nanterre, Daniel Cohn-Bendit, J P Sartre…, Et des slogans tels que « Sous les pavés, la plage » ou « Interdit d’interdire », des affichages sauvages, des graffitis revendicatifs aux tournures souvent plus poétiques que politiques fascinent une partie de l’opinion un peu lasse de la rigueur morale que représente la société à ce moment. La question du journalisme et des journalistes constitue actuellement une plaie saignante dans les entrailles du tunisien. On ne doit pas demander une réconciliation entre le Tunisien et les médias mais plutôt une réconciliation entre journalistes eux même car non seulement ils ne sont pas sur la même longueur d’onde, mais ils sont entrain de se torpiller. Ils sont entrain de délabrer leur métier et mettre en question leur dignité( Mon reproche s’adresse à Robins des Bois vous n’avez aucune raison de vous acharner sur Zied El-Heni vous ne faites que jeter de l’huile au feu, même les MM’ sont récupérables ainsi que Borhane Bsaiess et Boubakr Seghaier que vous évoquez , la baraque nécessite du ménage, il faut calmer la fièvre électorale et renouer un dialogue constructif et repêcher le secteur qui s’enfonce dans une mare infestée ). Les journalistes sont entrain de mener le pays vers une grave crise par leurs politiques perverses de tout maquiller -1/ Ils n’éclairent pas du tout ni l’opinion publique ni les pouvoirs publics -2/ Ils ne procèdent pas comme leurs collègues du nord en matière de traitement des sujets importants - 3/Leur passivité et leur suivisme ne leur permet pas de contourner les vrais problèmes en dégageant les tenants et les aboutissants des graves sujets de la nation. -4/ Leur silence ne fait qu’encourager la corruption, la concussion, la mauvaise gouvernance, la protection des patrons voyous, donc un silence responsable de l’abîme total de la société -5/ Leur silence a encouragé l’administration à mener un train de vie ostentatoire (administration paperassière et budgétivore, limousine et bons d’essences) et à s’occuper que de la promotion des grands commis et aussi à l’inertie. Ce qui a entraîné l’absence totale de stratégie pour contourner les crises qui émergent de partout (lait , viande , cheptel, pain, pouvoir d’achat, caisse de compensation, chômage, bien être social) - 6/Ils se plaisent dans leur statut de domestique par la subvention de l’Etat, une vraie pierre dans la bouche. Il est nécessaire que cette subvention soit annulée dans les plus brefs délais. Le secteur du journalisme doit obéir aux lois du marché il doit être financé par les lecteurs et l’insertion publicitaire, et non par les contribuables qui sont entrain de financer un produit journalistique non seulement médiocre mais dégoûtant(double peine pour le contribuable). 7 - Ils sont entrain d’induire en erreur les grands décideurs par le fait de masquer les vérités, donc ils sont responsables des décisions erronées. Les journalistes assumeront leur responsabilité historique dans la mesure où ils ont entravé l’évolution normale de la société tunisienne vers la liberté et l’affranchissement. Ils ont assujetti le peuple par des méthodes d’infantilisation et des magouilles mensongères en le prenant comme un aligné mental. Je signe et je persiste pour ces accusations, haro sur les journalistes et que l’avenir sera votre juge ! Kastalli chérif Agriculteur Béja Président de l’Association Méditerranéenne Pour le Développement 5 rue Ibn Rachiq Béja 9000 kastallicherif@gmail.com http://kastallicherif.blogspot.com/



Voter pour mon blog

Annuaire blog Vols Pas Cher billet d'avion
video

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Ingenieur adjoint et exploitant agricole .Marié père de 2 enfants