vendredi 27 juillet 2007

AGENDA 21 - BEJA - Développement Durable

Participation de l'association Méditérranéenne pour le Développement

Présentée à la commune de Béja le 29 Juin 2006 par:

Maher Badri- Naoufel Bannouri - Heikel Amdouni - Chérif Kastalli



Plan d'aménagement qui vise la décongestion de la ville par la multiplication des accés tout en créant un poumon écologique au centre ville par le prolongement du jardin public à chaque fois que l'occasion se présente en instituant zone verte la zone qui se trouve entre l'avenue de la République et les rues Okba Ibn Nafâ et Abou El Kacem Chebbi ,
التهئية العمرانية


مثال لتهئية عمرانية يشمل باجة الكبري و يهدف الي جعل الحركة سهلة بتعديد المنافذ بالمدينة مع إحداث متنفس إيكولوجي بوسط المدينة وذلك بتوسيع الحديقة العمومية كلٌما تسمح الفرصة وهذا بإقرار المنطقة بين شارع الجمهورية و الأنهج عقبة إبن نافع و أبو القسم الشابي منطقة خضراء






- طريق حزامية تربط بين طريق تونس و طريق جندوبة علي مستوى مفترق لفارق و قنطرة واد باجة .




Problématiques
Sous exploitation des potentialités agricoles ;
Non valorisation du réseau ferroviaire ;
Activité économique qui manque de dynamisme ;
Chômage très élevé ;
Zone industrielle mal conçue ;
Manque d’entreprises génératrices d’emploies ;
Secteur de vente du détail anarchique ;
Manque d’activités génératrices de revenues.
Château-d’eau national non protégé,
Béja ville goulot d’étranglement,
Manque d’accès à la ville du coté de la route de Nefza,
Manque de vision futuriste de l’aménagement du territoire ,
La circulation dans la ville est de plus en plus insupportable,
Nous assistons sans réagir au développement d’une cité administrative qui se constitue anarchiquement des grands lots et des clôture se sont construite sans lotissement et sans VRD

















Prendre des mesures draconiennes contre ceux qui altèrent ce plan ,
Imposer des conditions lors de la livraison des autorisations de bâtir ou de rénovation sur les artères qui seront classées comme route prioritaires (Av H.bourguiba, Av de la Liberté, de la république , 18 Janvier..ect) . Ces conditions concerneront la liberté de construire vers la hauteur et de faire obligatoirement un retrait pour pouvoir élargir la chaussée dans le futur.

Préserver le style arabesque de la Médina, en imposant le retrait lors des travaux de reconstruction ou de restauration et d’élargir les ruelles à chaque fois que l’occasion se présente
Il faut mener une compagne très sévère avec des mesures coercitives à l’encontre de ceux qui construisent des escaliers sur les trottoirs.
Il faut une coordination plus intense entre les intervenants dans la voie publique (Steg/PTT/Sonede/Onas/ Municipalité) .
Décongestionner la ville par la multiplication des accès .






























Cimetière pour Béja Nord et un autre pour Béja Sud.

La construction d’un nouveau stade, à l’entrée de la ville avant le pont de Oued-Béja au niveau de Hjar-Amor, qui obéit aux normes de sécurité internationales et pour éviter aussi les dégâts que subissent à chaque fois la population et les édifices publiques lors des débordements.
بناء ملعب في مدخل المدينة قبل قنطرة واد باجة على مستوى حجر عمر يخضع إلى المواصفات الأمنية العالمية وذلك لتفادي الأضرار التي يتكبدها المواطنين والبناءات العمومية أثناء المباريات التي يصعب فيها السيطرة على التجاوزات















Les casernes à l’intérieure de la ville entravent l’évolution normal du tissu urbain, étant donné que les équilibres régionaux et internationaux ont changé en matière d’armement depuis l’effondrement du Bloc Est.
Il est nécessaire de voir la reconversion du patrimoine de l’armée vers la protection civile et de céder le surplus du patrimoine aux collectivités locales dans l’objectif de mieux gérer l’espace












الثكنات في وسط المدينة تعرقل التطور الطبيعي للنسيج العمراني وبإعتبار أن التوازنات الإقليمية والعالمية قد تغيرت بعد إنهيار المعسكر الشرقي فمن الواجب النظر في هيكلة وزارة الدفاع وذلك بي تغيير صبغة الثكنات إلى مراكز حماية مدنية وإحالة فائض ممتلكاتها إلى الجمعات المحلية
Croisement Avenue Habib Bourguiba -Avenue de France
L’économie souterraine apparaît bien à Bab-Zneiz une artère vitale de la ville, le manque d’investissement et d’entreprises fait de cette artère une source de revenue appréciable pour une masse très importante de la population formant une main-d’œuvre excédentaire déscolarisé et non qualifié qui occupe des petits boulots .
Cette économie est une valve de sécurité.






Une sur taxation des produits qui entrent au marché hebdomadaire (Rahba) 2 dinars pour un sac de grain et 5 dinars pour une tête ovine ceci décourage les agriculteurs à vendre au souk et ils essayent d’écouler leurs produits dans leur ferme ce qui aggrave la morosité économique qui sévit en ville.
Compte tenue que l’économie de la région est basée sur l’agriculture avec un manque de capitaux criant. Le désengagement de l’état, à long terme ,va pénaliser la région et on va se trouver avec un déficit en matière de création d’entreprises . Il est alors important d’envisager un processus en boucle qui consiste à recycler l’argent de la privatisation où l’état construit des usines puis elle les privatise et les met en bourse.










الصناعة










: إعتبار إن إقتصاد الحيهة مرتكزا على الفلاحة مع نقص صارخ في رؤوس الاموال و إثر سياسة تختلي الدولة سنجد قريبا المنطقة في عجزكبير في ما يخص خلق المؤسسات وإ حداث مواطن الشغل , فمن الضروري إرساء مصار آلي فى شكل حلقة مغلقة(boucle) يتمثل في رسكلة أموال المؤسسات التي وقع خوصصتها حيث الدولة تبني مؤسسات و وحدات صناعية ثم تضعهم في الـةبورصة و تفوت فيهم .












Nos prédécesseurs n’ont pas bien tiré profit du réseau ferroviaire il ont installé des zones industrielles loin du chemin de fer, avec la hausse des prix de l’énergie, désormais le tronçon Mastouta Béja Sidi Mhimech doit faire l’objet d’un aménagement spécifique pour la création de zones d’industrielles, de dépôt, de frigo, de collecte de céréales etc... Des unités de transformation non polluantes tel que dérivés de lait, des céréales, conserves et conditionnement et mise en bouteille (huile , olive de table …).


إستغلال أنجع لشبكة السكة الحديدية بتهيئة شريط سيدي مهيمش - باجة - مستوتة مع إحداث مناطق صناعية ومناطق خزن وتبريد وجمع الحبوب وصناعات غير ملوثة






AGRICULTURE


Carte agricole


L’occupation des sols

•Grandes cultures :
-Céréales: 135500ha
- Fourrages: 45250 ha

•Légumineuse : 12800 ha ;
•Cultures maraîchères : 6000 ha ;
•Arboricultures : 29000 ha.
•Autres Cultures : 10000 ha


Malgré les potentialités très élevées de la région l’activité agricole ne dégage plus de bénéfice, les rendements sont trop bas ne dépassant pas 20 qx/ha pour le blé et la production par vache et de l’ordre 2000 litres contre 80qx /ha de blé et 12000l par vache que nos voisins méditerranéens produisent. Ce qui a entraîné une économie gelée, un surendettement et une population qui vie dans la nécessité.





الفلاحة
: رغم المؤهلات الإنتاجية العالية للجهة فإن دخل الفلاحين ضعيف جدا فالإنتاج لا يتجاوز 20ق/هك بالنسبة للحبوب و 2000 ل حليب في السنة للبقرة الواحدة بالمقارنة مع الجيران في البحر الأبيض المتوسط الذين ينتجون 80 قنطار هكتار و البقرة تنتج 12000 لتر في السنة . هذه الوضعية إنجرت عليها إقتصاد متجمد، تداين كبيرو مواطنون يعيشون في خصاصة وهذا ناتج عن تراكمات منذ القديم كعدم التحكم في تقنيات الإنتاج ، تدهور الطاقة الإنتاجية للبذور والماشية ، تشتت الملكية ، إرتفاع الكلفة دون إرتفاع الإنتاج وكذلك سياسة تحديد الأسعار إلى أدنى مستوياتها للمحافظة على الطاقة الشرائية لسكان المدينة والمنافسة الغير الشرعية بتوريد اللحوم والحبوب والحليب ومشتقاته المدعمة عند الإنتاج والتصديرمن طرف للدول الغنية, يتحتم إذا "من أجل دخل أفضل للفلاح" إصلاحات تنضيمية و هيكلية لوزارة الفلاحة تهم منضومة الإرشد الفلاحي , الإنتاج النباتي وتربية الماشية لتحديد المسؤوليات و تحسين الطاقة الإنتاجية للجهة..







Il se dégage ainsi des difficultés structurelles et organisationnelles qui se sont accumulées depuis pas mal de temps comme la non maîtrise des techniques de production, la détérioration du potentiel productif des semences et du cheptel local, le morcellement des exploitations , l’augmentation des coûts sans une évolution satisfaisante de la production . Ainsi que la politique de fixation des prix à un très bas niveau pour ne pas détériorer le pouvoir d’achat des urbains et la concurrence déloyale par l’importation des produits doublement subventionnés par les pays riches comme le lait, la viande et les céréales…ect.




صياغة مرجع فني لكل منطقة مناخية يكون على ذمة مجامع التنمية الفلاحية كدليل فني ومنهجي يتضمن عدة مقاربات حسب رطوبة السنة (ممطرة جافة متوسطة) هذه المقاربات تغطي الجيهة و تكون حزمة فنية يستأني بها الفلاح عتد القيام بأعماله
إحداث ديوان الإنتـــــاج النباتي مع إحالة معدات و موارد إدارة الإنتاج الحيواني إلى هذا الديوان,
هيكلة تهم إحالة الموارد البشرية ومعدات الإدارة العامة لإنتـــــاج الحيواني إلى ديوان تربيــــــــة الماشية



Il s’avère alors qu’il faut une réforme radicale du secteur en révisant l’approche de vulgarisation et en restructurant le ministère de l’agriculture ;
Cette restructuration est nécessaire et urgente . La restructuration touchera le système de vulgarisation, le système de production végétale et le système de la production animale pour mieux cerner les responsabilités tout en améliorant la capacité productive de la région et aussi quelques aspects institutionnels. Pour ce faire il faut :
La création de l’office de la production végétale un office qui lui sera affecté les moyens et l’effectif actuel de la direction de la production végétale.
Transférer les moyens et les effectifs actuels de la direction de la production animale à l’office de l’élevage
Une vulgarisation ciblée et pragmatique par l’élaboration d’un référentiel technique pour chaque zone bio-climatique mis a la disposition des groupements de producteurs comme guide technique et méthodologique ce référentiel comportera des sénarios d’approche selon l’année pluvieuse ,sèche ou moyenne .Par ces neuf scénarios toute la région sera couverte et ainsi les agriculteurs pourront puiser le paquet technologique adéquat.







La population de la région de Béja est l’ange gardien du château-d’eau national. Le bassin versant de Oued Medjerda et une zone fragile et stratégique qui doit faire l’objet d’un plan de protection des ressources naturelles

L’Oued Medjerda qui se jette dans la Méditerranée ne doit pas être un vecteur de pollution terrestre de ce fait un plan national et méditerranéen s’impose pour la protection des eaux douces et le littoral contre les eaux usées, il y va de la sécurité alimentaire du pays
En effet les stations d’épuration en amont des cours d’eau et des barrages ont montré leurs limites, lors des pluies diluviennes où toute l’eau usée se verse dans le barrage de Sidi Salem (excréments humain avec le risque de contagion hépatite, sida ..ect)
Si on ne prends pas des mesures à temps à la longue on aura plus un barrage mais une mare infestée . C’est dans ce contexte qu’il faut un programme Med pour la collecte des eaux usées du bassin versant de Oued Medjerda et de les drainer vers le Sahara où le sable jouera le rôle de filtre et de traiteur d’eau usée .






المحافظة على المحيط :







محطاة التطهير المتواجدة على مجاري المياه أثبت محدوديتها خصوصا عندما تتهاطل الأمطار حيث أن جميع المياه المستعملة تنصب في سد سيدي سالم (فواضل الإنسان مع خطورة العدوى من السيدا وأمراض الكبد ) إذ أننا لم نتخذ الإجراءات اللازمة بمرور الزمن فلم نجد سدا بل مستنقعا متلوثا . في هذا الإطار يجب إيجاد برنامج متوسطي ( Programme MED ) لجمع المياه المستعملة وجرها إلى الصحراء حيث تقع المعالجة والتصفية .














جهة باجة تبعد 40 كلم عن شاطىء البحر هاجس المواطنين هو المحافظة على الزرع والذرع والهواء والأرض وإحالة موروث سليم إلى الجيل المقبل . هذا البعد المتوسطي يملي علينا أن نناضل من أجل بحر أبيض سالم وذلك بإرساء معاهدة عالمية تمنع جولان الغوصاة وحاملي الطيرات


الإجراءات المصاحبـــــــة




إجراءات مصاحبـــــــة إجبارية تهم آليات لسد سوى كان فراغ تشريعي مؤسساتي او هيكلي لتنفيذ برنامج عمل لتنمية المستديمة بالجهة .









L’Agenda 21 doit faire l’objet d’un ordre du jour permanent lors de la tenue des conseils régionaux de développement et aussi un paragraphe fixe des rapports d’activités des directions régionales relevant des ministères concernés .


إبرام إتفاقية تلزم المتدخلين في التنمية مثتل المجلس الجهوي للتنمية - مندوبية الفلاحية -دوواين التنمية- بتنفيـذ برنامج عمل أجندة 21
L’Agenda 21 doit être dynamique, actualisée périodiquement, un observatoire qui nous indique sur l’évolution de la relation entre l’homme et son environnent et en même temps un outil d’aide à la décision en matière de planification.
الأجندا 21 يجب أن تكون دينامكية و محيٌنة بطريقة متواترة لتلعب دور مرصد يدل على علاقة الإنسان مع المحيط وذلك لتكون من الآليات التي تساعد علي أخذ القرار والبرمج و التخطيط


Droit de préemption à accorder à la commune pour toute transaction foncière qui se fait et dont l’intérêt publique en a besoin pour la création de parking , de parc , zone verte, place publique, l’élargissement de la chaussée. Priorité à la commune lors de la cession des biens des étrangers et l’aval de la commune pour toute cession et toute transcription à la conservation foncière.







إسناد حق الشفعة للبلدية لكل عملية عقارية حيث البلدية لها منفعة في هذا العقار لإحداث فضاءات ومآوي للسيارات وتوسيع الأنهج و عمليات التعويض و في هذا الإطار إعطاء الموافقة و المصادقة للبلدية أو للمجلس الجهوي لاتنمية عندكل عملية تفويت في أملاك الأجانب






Mettre à la disposition du conseil régional de développement un taux déterminé des biens de l'Etat pour renforcer la décentralisation et mieux gérer l'espace urbain dans la perspective de construire une route périphérique, élargissement de la chaussée, création des espaces à l'interieur de la ville, échanges fonciers,






وضع نسبة معينة من أملاك الدولة على ذمة المجلس الجهوي للتنمية كتدعيم للامركزية و تسهيل التصرف في الفضاء العمراني مثل الإحالة من اجل إحداث طريق حزامية أو تعويضات لإحداث فضاءات وسط المدينة أو توسيع طرقات ... إلخ

Résoudre le problème de l’investissement à l’indivision tant qu’on touchera pas à la structure et à l’accès de l’exploitation et à sa vocation .



الترخيص بالإستشمار على الشياع في حدود مناب المستثمر ما لم يقع المساس بصبغة العقار او بمنافذه



L’Agenda 21 doit être dynamique, actualisée périodiquement, un observatoire qui nous indique sur l’évolution de la relation entre l’homme et son environnent et en même temps un outil d’aide à la décision en matière de planification.

Résoudre le problème du morcellement en attribuant un fonds, en nature qui ne dépasse pas 5 hectares pour chaque Imada, à l’AFA pour faciliter l’échange entre agriculteurs

Cession des biens fonciers non bâtis de la SNCFT à l’AFI pour mieux valoriser le réseau ferroviaire et relancer l’activité du chemin de fer






PLAN D'ACTIONhttp://spreadsheets.google.com/pub?key=prmXvqzfGuOpEzCfIyZMqUg





























lundi 23 juillet 2007

Abus de pouvoir et dictature de l’inspection du travail



Béja le 18/06/2007


A Monsieur le directeur de l’inspection régionale
de travail de Béja



Objet :Demande de réparation de préjudices suite à l’intrusion et l’abus de pouvoir . . occasionnés par vos services en date du 29/05/2007

Suite à la convocation de vos services d’inspection et à la visite illégale, à mon exploitation familiale, que je considère comme une intrusion et atteinte aux libertés individuelles , je vous prie monsieur de sommer vos service de ne plus outrepasser leurs compétences et d’épargner des visites sur terrain non opportunes très coûteuses en matériel, carburant, frais de déplacement, donnant à l’inspection du travail l’aspect d’une structure administrative lourde, trop coûteuse, paperassière, budgétivore, dépensière et menant un train de vie ostentatoire qui choque le contribuable. Cela dit j’exige des réparations et des excuses suite à l’intrusion faite par vos services, un acte qui m’a causé des préjudices car vos services ont suscité l’insubordination des ouvriers ce qui a entraîné des répercutions négatives sur l’avancement de la récolte des légumineuses, faute de les arracher à temps ça m’a occasionné des pertes considérables. De même suite à mon entretien avec vos services en date du Mardi 12 Juin 2007 à l’inspection régionale de Béja , la communication fût tendue et la discussion très houleuse , vos services ont même proféré des menaces usant de leur qualité d’officier de police judiciaire en vertu du controversé fameux article 174 du code de travail . Le code du travail n’a pas défini explicitement dans un article spécifique le statut de l’inspecteur du travail comme officier de police judiciaire, mais, il y a eu à cela, juste une allusion à la fin de l’article 174 en évoquant la qualité d’officier de police judiciaire. De même la visite abusive que m’a faite l’inspection du travail le 29/05/2007 s’appuie sur un amalgame de compréhension et de mauvaise interprétation de l’article1 du code du travail et précisément du mot ( مــحــلات ) compris comme « Lieu » ou « Local , Locaux » , alors que le législateur a bien voulu dire « Etablissements » comme l’indique bien la version française malgré que ce lapsus est éclairci à l’article 3 du code de travail en employant le mot ENTREPRISE « مـؤسـسات » or l’entreprise ça se crée selon une forme juridique bien déterminée tel que (SARL. SUARL, SA, Société de Mutualisme Agricole, UCP , SMVDA, ... voir site de l’API sur les démarches de création des ENTREPRISES http://www.tunisieindustrie.nat.tn/guide/doc.asp ...) En l’occurrence tant que l’exploitation agricole familiale n’a pas de forme juridique , elle ne peut pas être considérée comme une entreprise ou un établissement, elle est une unité de production qui est sous la coupe du droit civil et dont certains rapports sont régis par les règles de droit coutumier . Par conséquent la petite exploitation familiale qui ne possède pas une forme juridique ne peut pas être considérée comme une entreprise . De cette ambiguïté Monsieur le directeur vos services sont entrain d’appliquer inconsciemment l’article1 du code de travail aux exploitations agricoles familiales qui n’ont pas de formes juridiques et se sont permis des intrusions abusives et de proférer des menaces .

En attendant votre correspondance prière condamner la visite que m’ont faite vos services à mon exploitation en date du 29/05/2007 et de bien vouloir envisager la réparation des préjudices qu’il m’ont causés

Kastalli Chérif

Agriculteur Ain Soltane Béja Nord
Henchir Biadh Amar
5 rue ibn Rachiq Béja 9000
Tel : 97376505
_______________________________________________________________________
Copie pour Messieurs :
- Le Président de l’UTAP pour examiner avec le directeur des structures et les services juridiques de l’organisation des agriculteurs afin d’éclaircir l’ambiguïté relative à l’application du code de travail aux exploitations agricoles familiales qui n’ont pas de formes juridiques . De solliciter Messieurs les Gouverneurs d’intervenir dans ce sens aux prés des inspections régionales pour mieux préserver le climat social.
- Monsieur le ministre des affaires sociales pour revoir le statut de l’inspecteur du travail compte tenu d’une économie mondialisée basée sur la croissance, le plein emploi , l’investissement et la fluidité du travail De revoir aussi la non constitutionnalité de l’article 174 truffé d’incohérences et conçu dans un esprit Stalinien, il fait allusion à la qualité de police judiciaire de l’inspecteur de travail sans une définition au préalable de cette qualité dans un article spécifique. De même les dispositions de l’article 174 non seulement n’incitent pas à l’investissement mais terrorisent l’investisseur.
- Le Président de l’UTICA afin de promouvoir l’investissement dans un climat de sérénité et de confiance Prière initier une procédure de saisine au sein du parlement à l’adresse du conseil constitutionnel ceci à propos de l’article 174 qui est truffé d’incohérences et conçu dans un esprit Stalinien, il fait allusion à la qualité de police judiciaire de l’inspecteur de travail sans une définition au préalable de cette qualité dans un article spécifique. De même les dispositions de l’article 174 non seulement n’incitent pas à l’investissement mais terrorisent l’investisseur.
- Le Premier Ministre afin d’ordonner une commission pour statuer sur le chevauchement des taches et l’interférence des compétences en matière de protection et de sécurité de l’employé (Protection Civile, Hygiène , Inspection de Travail...) . Il est impératif alors de redéfinir le nouveau rôle de l’inspecteur du travail compte tenu d’une économie mondialisée basée sur la croissance, le plein emploi , l’investissement et la fluidité du travail. Une redéfinition qui visera la reconversion de l’inspecteur de travail en un inspecteur d’ÉTAT pour renforcer la bonne gouvernance et les structures de contrôle de l’État (Cour des Comptes .Inspection Générale des Finances, Contrôle des dépenses de l’État même en matière d’opportunités des achats ...) Ce nouveau corps veillera à la bonne gestion des biens de l’État , il réprimera la lapidation des biens de l’État la corruption, la concussion , l’usages abusif des véhicules ( Une voiture a consommé pour dix neuf milles dinars de pièces de rechanges en deux ans ; la réponse à cet abus: La loi n’interdit pas ça) la gestion du carburant(détournement de grande quantité de gasoil en vrac et citernes aux profits des entrepreneurs) , anomalies dans les marchés publiques, grandes influences des entrepreneurs sur les décisions des pouvoirs publics, tendance à la création d’un banditisme organisé lors des ventes aux enchère publiques des biens de l’État.(le commun des mortels n’a pas le droit de participer aux enchères même en présence des agents de la garde nationale) pour faire une opération médicale aux hôpitaux de Béja il faut payer en parallèle le médecin traitant … ect .
- Le Ministre Délégué chargé de la Réforme Administratif afin d’envisager des réformes pour que l’administration publique ne soit pas une structure administrative lourde, trop coûteuse, paperassière, budgétivore, dépensière et menant un train de vie ostentatoire qui choque le contribuable

samedi 21 juillet 2007

Une Démocratie Irréprochable


Béja le 21/07/2007

Une Démocratie Irréprochable

Prière prendre connaissance de ma lettre concernent le point 2 du Président Sarkosy .Ce point 2 est vraiment le bout de chaîne qui manque pour asseoir les fondements d'une république égalitaire au vrais sens du terme Je considère cette contribution comme une participation au programme 2009 du Président BEN ALI .Cette Réflexion est conçue pour la création d'une instance à la quelle on peut faire recours lorsque on se sent victime d'une faute d' un magistrat ou d'un avocat .


J’ai le plaisir et l’honneur de vous suggérer encore une fois quelques réflexions que je juge très utile dans le renforcement du processus de la société civile que la TUNISIE est entrain d’édifier.
Ce qui m’a attiré l’attention ces derniers jours lors de la campagne présidentielle française c’est le programme des candidats . On a beau diabolisé Nicola Sarkosy mais abstraction faite des appartenances ethniques et confessionnelles il a un programme très cohérent. Dans le point 2 du programme Sarkosy « Une Démocratie Irréprochable » où il met l’accent sur la réforme du système juridique tout en évoquant la faute du magistrat. En l’occurrence le point 2 énonce : « La justice ne peut pas être un pouvoir à coté des autres, sans aucun contrôle, ni contre pouvoir. Rendue en votre nom, elle doit vous rendre des comptes. C’est pourquoi je veux que le conseil supérieur de la magistrature soit composé majoritairement de non magistrats, que vous puissiez le saisir si vous vous estimez victime de la négligence ou de la faute d’un magistrat » .
Monsieur ce point là est très important dans l’édification de la république de demain. Le système juridique tunisien n’a pas subit des reformes de tailles il est resté énigmatique voir tabou. Les réformes sont l’âme voir l’essence même de la république ,certes parfois elle sont douloureuses, au début elles sont conçues comme impopulaires, elles suscitent des mécontentements, mais il faut qu’elles se fassent. « Après tout nos mères ont engendré dans la douleur ». La complaisance avec le corporatisme a imprégné une culture de viscosité . On a peur de réformer, on a peur de contrôler, on a peur de punir. Cette complaisance a permis à certains corps (Ordre des avocats, ordre des médecins, ordre des ingénieurs ....association de juges, syndicat, grands commis ) d’exercer un lobby lors de l’élaboration des textes tout en s’opposant aux réformes nécessaires au bon fonctionnement des institutions .Et si ces réformes sont faites elles sont très personnifiées qu’elles finissent par être bousillées . Le comble c’est que certains ordres, se sont même substitués aux institutions de l’Etat qui sont chargés de trancher les litiges, de régler les conflits en appliquant les règles de droits ,comme par exemple l’ordre des avocats que le citoyen doit lui faire recours en cas de litige avec un avocat , vraiment une aberration qui a trop perduré !. Or l’Etat en tant que cadre ,dans sa globalité , ne doit pas favoriser une frange aux dépens d’autres de ce fait des reformes qui concernent l’impartialité sont urgentes et nécessaires si non certaines corporations ont tendance à devenir des sectes dangereux incontrôlables . Cela dit des points de réflexions doivent êtres retenus tel que :
- La création d’une instance à la quelle on peut faire recours lorsque on se sent victime d’une faute d’ un magistrat ou d’un avocat
- La création des outils qui renforcent l’impartialité afin d’asseoir la bonne gouvernance
- Mettre fin à l’impunité des patrons voyous
- Améliorer les prestations des services juridiques en publiant sur le net les informations nécessaires aux justiciables , avec une recherche par N° de procès ou N° de carte d’identité . Le citoyen doit savoir le cours de son affaire qui est en justice. Parfois , faute de convocation qui ne lui est pas parvenu pour divers raisons , le citoyen se trouve impliqué dans une affaire de justice sans qu’il sache, de facto il est condamné par contumace
- Vue l’ambiguïté de certains textes et la non concordance entre la version arabe et la version française de certains articles , il s’impose de revoir alors les critères de recrutement et de sélection des magistrats et des avocats , par exemple ceux qui ont en plus de leur diplôme de droit une maîtrise de français auront le bénéfice de 50% du barème lors des concours nationaux , ceci pour diminuer la fréquence des fautes non intentionnelles des magistrats et des avocats tout en multipliant les compétences au sein de l’appareil judiciaire..


Kastalli Chérif
Président de l’association
Méditerranéenne pour le Développement




5 Rue Ibn Rachik Béja 9000


Copie pour information à :
- Monsieur le Secrétaire Général du Comité de Coordination du RCD de Béja : Réflexions pour le programme présidentiel 2009
- Monsieur le Ministre de la Justice : Réflexions pour un projet d’ébauche de restructuration du ministère de la justice dans le but d’améliorer les prestations et de mieux tirer profit des nouvelles technologies de communications ( payement et enregistrement des PVs et verdicts par le dinar électronique , consultation à distance , formulaires, reçues , divers actes....ect) – Revoir les critères de sélection en matière de recrutement des magistrats et des avocats afin de promouvoir les compétence et diminuer la fréquence des fautes non intentionnelles des magistrats et des avocats
- Monsieur le Premier Ministre : Réflexion pour la création d’une instance à la quelle on peut faire recours lorsque on se sent victime d’une faute d’ un magistrat ou d’un avocat
-Monsieur le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative : De bien évaluer les grands défis et d’entreprendre une esquisse de réforme, pour toute la fonction publique, basée sur la bonne gouvernance en prenant en considération les capacités du pays en terme de la rationalité des dépenses et de compression budgétaire de bien tirer profit des nouvelles technologies et de promouvoir les compétences.

Lutte contre la corruption et promotion de la bonne gouvernance

Béja le 27 Juin 2007

A Monsieur le Directeur de l’hôpital régional de Béja



Objet/ Corruption et extorsion d’argent par les médecins et chirurgiens de la fonction publique. Et incapacité des systèmes de contrôle du ministère de la santé publique

En marge du séminaire sur la CNAM organisé par le RCD de Béja le 18/06/2007 , sous le haut patronage de Monsieur le Ministre de la Justice . Et suite à ma réclamation à Mr le Directeur Régional de la Santé de Béja, qui m’a mis en contact avec vous , concernant la corruption qui sévie à l’hôpital de Béja précisément le payement illégal, par les patients, des honoraires des médecins traitants et chirurgiens de la fonction publique malgré qu’ils bénéficient d’une prime de non clientèle
Monsieur le directeur ce phénomène gravissime qui est entrain de se développer comme une gangrène et qui s’attaque aux services publiques il nécessite des mesures draconiennes pour l’éradiquer . Cette corruption est néfaste, elle fait émerger une génération qui à long terme accepte le racket, l’extorsion et autres perversions comme culture coutumière .
Monsieur le directeur vous m’avez supplié de vous citer les noms des médecins racketteurs et corrompus .L’importance ce n’est pas les noms car les noms ça se remplacent mais le problème réside dans les pratiques qui se ressemblent. Je reproche une défaillance de structure car le système de gestion de la santé publique est incapable d’installer des outils de vigilance et de contrôle de son personnel . En même temps je mesure la pression qu’exerce le lobby sur le fonctionnement de l’administration . Le corporatisme en Tunisie n’a pas aidé à l’amélioration des conditions de vie du citoyen , il n’a pas aidé à renforcer l’édification de la société civile , au contraire il a forcé jusqu'à tendre le bras des pouvoirs publics en les réduisant à la complaisance. Cette complaisance avec le corporatisme a imprégné aussi une culture de viscosité . On a peur de réformer, on a peur de contrôler, on a peur de punir. Cette complaisance a permis à certains corps (Ordre des médecins) d’exercer un lobby lors de l’élaboration des textes tout en s’opposant aux réformes nécessaires au bon fonctionnement des institutions .Et si ces réformes sont faites, elles sont très personnifiées, qu’elles finissent par être bousillées. Certaines corporations ont tendance à devenir des sectes dangereux incontrôlables voir prendre la forme d’une mafia russe . le fait d’être un employé de la fonction publique désormais est un grand privilège, les fonctionnaires de l’Etat sont à l’abri de la nécessité et des séismes économiques, ils jouissent de la sécurité et du confort moral. De cette logique, il est aberrant que le fonctionnaire de l’État de s’enrôle dans des formations corporatistes (Ordres des médecins , pharmaciens, ingénieurs syndicats, ..ect) pour faire pression sur les pouvoirs publics fermant les yeux et négligeant d’une manière exocentrique la grande file indienne des hauts diplômés à la recherche d’un petit contrat de simple agent même occasionnel …. . .Le fait d’être un fonctionnaire de l’État est un engagement moral et physique dans le but de servir sa nation une approche qui doit être diffuser comme une culture d’ État
Monsieur le directeur prière intervenir au près des pouvoirs centraux afin qu’il mettent à votre disposition les moyens nécessaires pour éradiquer ce phénomène par tous les dispositifs ( Système d’écoute et de surveillance général par caméra des locaux, magasins, salles d’attentes, blocs, – Ne pas laisser les patients seuls avec les médecins – Surveiller le personnel infirmier, opérer des roulements inter- service, se poser des questions sur des relations étroites entre infirmiers et médecins, car ce sont les infirmiers qui font les rabatteurs aux médecins- Surveiller le vol des médicaments, des produits de nettoyage et d’entretien des bâtiments. .ect )







Kastalli Chérif
Président de l’association
Méditerranéenne pour le Développement




5 Rue Ibn Rachik Béja 9000




Copie pour information à :
Monsieur le ministre de la santé publique prière intervenir car la situation dans les hôpitaux est alarmante et nécessite des mesures draconiennes si non les hôpitaux ils ne seront plus gérés par les fonctionnaires de l’état mais plutôt par des groupuscules ayant la forme de Mafia Russe
Monsieur le directeur général de la santé publique pour faire bouger les choses
Monsieur le Ministre Délégué Chargé de la Fonction Publique : A envisager des réforme urgentes qui touchent le domaine de la fonction publique d’entériner les mesures nécessaires à la protection des citoyens et la préservation du patrimoine car l’étique est de protéger par tous les moyens tel que l’usage des systèmes d’écoute et de surveillance par caméra de tout ce qui peut mettre en péril nos acquis. De diffuser le nouveau profil du fonctionnaire de l’état qui doit être d’un comportement irréprochable et indépendant de toute appartenance corporatiste

Évaluation de la campagne céréalière 2006-2007

Béja le 18 juillet 2007


Évaluation de la campagne céréalière 2006-2007

Malgré les efforts déployés par les services du CRDA de Béja , les rendements ont connu des chiffres allant du simple au double chez les agriculteurs et parfois chez le même agriculteur. Au début, l’année était prometteuse, la douceur de cet hiver a engendré un développement végétatif exceptionnel et sans précédent, on a beau crié haro sur les semences locales en arguant que la variété Karim ne talle plus et qu’elle a perdu son potentiel génétique. Mais cette année le karim a tallé jusqu'à 11 talles ce qui a subjugué agriculteurs techniciens de la production végétale et chercheur , on s’attendait alors à des rendements records de l’ordre de 70qux à l’ha vu le tallage exceptionnel de cet hiver , mais vite cette euphorie a été gâché par une attaque virulente des maladies cryptogamiques qui a fait baisser les rendements , malgré que les rendements de 40 q/ha sont très fréquents voir même 50q/ha pour le triticale , une grande majorité de fellah n’ont pas dépassé le 12 q/ha avec une qualité de grains médiocre(grain maigre, échaudé, fusarié, mitadiné ..). Il y a eu aussi une négligence des produits génériques en matière de traitement des maladies. Sans cette négligence les rendements ne seraient pas descendus jusqu'à 12q/ha dans la région de Béja. Ce fut une négligence fatale pour notre balance commerciale et pour la bourse des fellahs

Quelles sont les enseignements qu’on doit tirer de cette campagne ?

- 1 -Les semences locales ont manifesté leur potentiel génétique , la variété Karim a tallé jusqu'à 11 talles et a fait un développement végétatif exceptionnel, je félicite nos chercheurs qui ont maintenu avec force la thèse que le Karim ne s’est pas dégénéré et ont été pour cela injustement critiqués pendant les années précédentes
- 2 -On doit se mobiliser désormais pour lutter contre les maladies cryptogamiques par la promotion des produits génériques qui ont donné des résultats très probants et dont les prix sont aussi très abordables, il y a lieu de signaler que la Défense de culture n’a pas profité de l’occasion pour inciter les agriculteurs à l’utilisation des produits génériques, au contraire elle a fait la promotion des produits de marque commercialisés par Syngenta à des prix de l’ordre de 98 dinars le litre non abordable pour les petits agriculteurs ce qui a entraîné la chute des rendements ; la Défense de culture est dans l’incapacité de soutenir les efforts de la Production végétale et de la recherche , elle en assume seule la responsabilité de cette détérioration des rendements
- 3 -Il ne faut pas que l’agriculteur se décourage, car la tendance est vers la hausse vertigineuse des prix mondiaux du blé suite à une reconversion des céréales en bio-carburant, de même un désistement à la culture du blé est catastrophique pour l’équilibre socio-économique de l’arrière pays. Et si cet équilibre fût rompu il serait difficile de redresser la barre, c’est l’effondrement total d’une filière et d’un mode économique auquel est érigé tout un système paysan fondé sur des relations de maintien et d’appartenance au terroir .
-4 - Pour éviter les difficultés structurelles et organisationnelles et mieux cerner les responsabilités et éviter les négligences tout en améliorant la capacité productive de la région, une restructuration est nécessaire et urgente qui touchera les aspects institutionnels comme le système de vulgarisation, le système de la production végétale et le système de la production animale Pour ce faire il faut :
a) : La création de l’office de la production végétale un office qui lui sera affecté les moyens et l’effectif actuel de la direction de la production végétale.
b) : Transférer les moyens et les effectifs actuels de la direction de la production animale à l’office de l’élevage.
Cette restructuration est impératif dans la mesure où elle réduit les intervenants et le chevauchement des taches et installera l’équivalent d’un guichet unique
c) : Installation et diffusion du paquet technologique pour une vulgarisation ciblée et pragmatique par l’élaboration d’un référentiel technique pour chaque zone bio-climatique, mis à la disposition des groupements de producteurs comme guide technique et méthodologique ce référentiel comportera des scénarios d’approches selon l’année pluvieuse ,sèche ou moyenne .Par ces différents scénarios toute la région sera couverte et ainsi les agriculteurs pourront puiser le paquet technologique adéquat.

En conclusion je tiens à remercier le Président de la République pour les décisions prises afin d’améliorer le prix du blé à titre exceptionnel pour cette campagne, une mesure qui traduit le soutien permanent du chef de l’état aux agriculteurs



Kastalli Chérif
Président de l’association
Méditerranéenne pour le Développement


5 Rue Ibn Rachik Béja 9000

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Ingenieur adjoint et exploitant agricole .Marié père de 2 enfants